Communiqué de presse – 7 décembre 2016

Solocal : l’opposition au plan se confirme et s’amplifie

BJ Invest, D&P Finance, les associations «Les Actionnaires de Solocal Group», «Solocalensemble » confirment leur rejet du plan en l’état.

BJ Invest, D&P Finance, les associations « Les Actionnaires de Solocal Group», «Solocalensemble» confirment totaliser, à ce stade, plus de 12% des droits de vote ou intentions manifestées de vote. Ils invitent les actionnaires à rejeter les tentatives d’intimidation ou de dénigrement et à se joindre à leur action en faveur d’un plan de restructuration définitif et équilibré Le plan proposé n’est conforme ni à l’intérêt de la société ni à l’intérêt des salariés, ni à l’intérêt des actionnaires.

Les sociétés BJ Invest, D&P Finance, les Associations « Actionnaires de Solocal Group», « Solocalensemble » considèrent que le plan proposé à l’approbation des actionnaires le 15 décembre est :
– Contraire à l’intérêt de la société car il laisse à sa charge une dette résiduelle de 400ME, affectée d’un taux d’intérêt injustifiable de 8%, variable (!), qui constitue potentiellement une « bombe à retardement » alors que la société opère sur un secteur où les aléas et l’innovation néc ociété que ce troisième plan en moins de 6 ans soit le dernier et ne laisse pas germer les conditions d’un quatrième plan d’ici deux ou trois ans.
– Contraire à l’intérêt des salariés puisqu’il donne de fait le contrôle capitalistique immédiat de la société aux fonds spéculatifs créanciers de la société dont les effets court termistes désastreux sont régulièrement reportés par les journaux économiques. Ce « non-sens industriel » est d’autant plus dommageable que le potentiel de la société est considérable.
– Contraire à l’intérêt des actionnaires puisque non seulement il ne prend pas en compte la valeur intrinsèque de l’action mais a pour effet, sur la base de la valeur d’entreprise établie par les experts indépendants, de transférer une partie significative de la valeur d’entreprise au profit des créanciers, au détriment des actionnaires.

BJ Invest, D&P Finance, les associations « Actionnaires de Solocal Group», «Solocalensemble » rappellent que cette dette contractée en dehors de l’intérêt social de la société, a privé celle-ci, depuis des années, des moyens financiers nécessaires à son développement et s’étonnent que les créanciers, après avoir profité de produits financiers excessifs, puissent, à travers ce plan, se retrouver à la tête d’actifs d’une valeur supérieure au nominal de leur créance.

Ils demandent instamment aux administrateurs de prendre leur responsabilité pour remettre le travail sur la table et proposer un plan qui traite définitivement de la dette de la société sur des bases équitables pour chacune des parties prenantes et dans l’intérêt de la société et de ses salariés. A défaut ils appellent les actionnaires à rejoindre leurs rangs et à rejeter massivement ce plan tel que proposé en l’état.

 

 

Restez informés jusqu’à l’AG du 15 décembre, rejoignez notre liste de diffusion