Communiqué de presse du 14 novembre: association LES ACTIONNAIRES DE SOLOCAL GROUP

Paris, 14 Novembre 2016. Benjamin Jayet, premier actionnaire de Solocal Group avec 7% du
capital, crée aujourd’hui l’association LES ACTIONNAIRES DE SOLOCAL GROUP. Contre la finance opaque qui a conduit leur entreprise à l’impasse actuelle, l’association appelle au
rejet de l’accord proposé le 3 novembre, et demande une réouverture de la négociation sur la dette, avec, en préalable, une information complète et publique sur les liens de chaque personne autour de la table avec les actionnaires et les créanciers.

LES ACTIONNAIRES DE SOLOCAL GROUP pointent en effet de multiples opacités sur l’accord du 3 novembre. En particulier, les représentants de l’association Regroupement PPLocal sont contestés par une partie de leurs mandants, alors qu’ils ont affirmé parler au nom de 10% du capital; et certaines institutions représentent simultanément les intérêts incompatibles des
créanciers et des actionnaires, sans mentionner ce conflit d’intérêts.

LES ACTIONNAIRES DE SOLOCAL GROUP alertent également l’ensemble des actionnaires sur le fait que l’accord du 3 novembre est, comme les propositions précédentes, inéquitable. Dans cet accord comme dans les précédents, les créanciers n’investissent pas en numéraire, alors qu’il est demandé aux actionnaires de faire une nouvelle augmentation de capital ; ils ne concèdent aucun abandon de créances et continuent à facturer un taux compris entre 7 et 8% pour une dette résiduelle de 400 M€.

« J’ai investi dans Solocal Group parce que je crois au projet industriel de la société et je suis fier de tout le chemin déjà parcouru par ses 4400 salariés. Solocal Group est aujourd’hui le champion de la communication digitale et locale, avec une croissance à deux chiffres et 30% de résultat d’exploitation. Si notre situation financière est catastrophique, c’est parce que depuis le LBO opéré il y a dix ans, nous ne travaillons que pour rembourser des dettes qui n’ont servi en rien le développement de notre entreprise : 1,6 Mds d’euros sont partis vers les créanciers, alors que la valorisation boursière de la société a été divisée par 70. L’accord signé le 3 novembre est un nouvel exemple d’« arrangement entre amis » sur le dos de notre entreprise. Premier actionnaire de la société, je n’ai même pas été consulté. J’appelle au rejet de cet accord, et à une ré-ouverture des négociations, avec en préalable une exigence de transparence totale, pour trouver un accord bénéfique pour toutes les parties. », explique Benjamin Jayet, premier actionnaire de Solocal Group et fondateur de l’association LES ACTIONNAIRES DE SOLOCAL GROUP.

LES ACTIONNAIRES DE SOLOCAL GROUP rencontreront cette semaine le management de la société, et seront présents au Salon Actionaria du 18 au 20 novembre.

 

Lire l’article complet

Restez informés jusqu’à l’AG du 15 décembre, rejoignez notre liste de diffusion