SOLOCAL : Fabrice Rémon, un artisan du plan de restructuration: « mieux vaut se tordre le bras et faire un effort supplémentaire »

Un nouveau protagoniste du dossier SoLocal, fait entendre sa voix aujourd’hui : Fabrice Rémon qui été appelé il y a huit mois pour mettre au point le premier plan de restructuration de Solocal et vient de publier une lettre ouverte contre ses opposants.

Il a intitulé son courrier « Lettre ouverte aux actionnaires de SoLocal.. »

Dans cette missive, Fabrice Rémon met en garde contre un risque réel de redressement judiciaire » Son propos est de souligner qu’il vaut encore mieux « se tordre le bras » et faire un effort supplémentaire plutôt que d’envoyer Solocal en redressement judiciaire. Un discours qui aura sans doute du mal à passer du côté de certains actionnaires qui assurent régulièrement qu’ils n’ont plus les moyens de remettre au pot de l’augmentation de capital même si rien ne les obligera à souscrire à l’opération.

Il fustige également indirectement les opposants que sont Benjamin Jayet, Didier Calmels ou encore Baudoin de Pimodan : « Ceux qui vous disent que nous avons tout notre temps vous trompent, ils ne poursuivent probablement pas les mêmes objectifs que les vôtres. Les vôtres sont simples, vous cherchez à retrouver une partie de votre investissement.

 


 

Restez informés jusqu’à l’AG du 15 décembre, rejoignez notre liste de diffusion